Suivez-nous

La France n’a pas de stratégie pour la santé bucco-dentaire !

Imprimer
03.04.24

Aucune étude épidémiologique sur la santé orale de nos concitoyens n’a été menée dans notre pays depuis plus de 30 ans. 

À n’en point douter, Toothie le castor, la mascotte de la Fédération dentaire internationale (FDI), ne va pas manquer de travail. 

« Une bouche heureuse est…un corps heureux » affirme notre castor préféré, annonçant qu’il tiendra la vedette d’une campagne qui durera 3 ans pour promouvoir la santé orale. 

C’est ainsi que le 20 mars dernier, à l’occasion de la journée mondiale de la santé bucco-dentaire la FDI1 , Toothie, invitait chacun à débuter « un voyage transformateur où donner la priorité à la santé bucco-dentaire mène à une meilleure santé globale ». 

Souhaitons que ce voyage inspire tous ceux qui sont en charge de la politique de santé de notre pays. Car si l’on en croit le Pr Antoine Flahault2 , épidémiologiste de renom : « la prévention bucco-dentaire est l’angle mort des politiques de santé publique, et la France n’a tout simplement pas de stratégie pour la santé bucco-dentaire ! » 

En rappelant que les enjeux de la prévention en matière bucco-dentaire mobilisent de nombreux déterminants de la santé : individuels et comportementaux, médicaux, sociaux, commerciaux, environnementaux, économiques et politiques, le Pr Flahault relève, à l’instar de notre ami Toothie, qu’il est temps de cesser de décorréler la santé bucco-dentaire de la santé globale. 

Mais sait-on seulement dans quel état de santé bucco-dentaire se trouve les Français ? 

Eh bien non ! La raison est en lien avec la place qu’elle tient dans les politiques publiques : aucune étude épidémiologique sur la santé orale de nos concitoyens n’a été menée dans notre pays depuis plus de 30 ans. Autrement dit, il est aujourd’hui impossible de quantifier les besoins dans un domaine qui pourtant est indissociable de la santé générale. Qui s’étonnera alors de l’absence de stratégie sur la santé bucco-dentaire ? 

La démarche de planification en santé orale, corolaire de la définition d’objectifs de santé publique, indispensable à la mise en oeuvre des moyens nécessaires, exige donc le recueil de données socio-épidémiologiques de qualité qui font actuellement cruellement défaut. 

Pierre-Olivier Donnat

Président des CDF

Politique

Dernières actualités

19
Avr
2024

L’ambition des CDF pour la CARCDSF

Élections 2024 des administrateurs de la CARCDSF Faire confiance aux candidats CDF aux élections CARCDSF, c’est défendre vos cotisations jusqu’à

lire la suite

17
Avr
2024

Endocardite infectieuse : élargissement des gestes invasifs dentaires

La prise en charge dentaire des patients à risque d’endocardite infectieuse est multidisciplinaire et complexe. Les options thérapeutiques en odontologie

lire la suite

16
Avr
2024

Sérieux et compétences

Les chirurgiens-dentistes sont appelés à renouveler la moitié de leurs représentants au sein du conseil d’administration de leur caisse de

lire la suite

15
Avr
2024

Sagesse financière

Deux informations retiennent l’attention en ce début de printemps. La première, relativement confidentielle, concerne le directeur d’une CPAM dans un dossier

lire la suite

05
Avr
2024

N’ayez pas une dent contre votre Santé !

À l’approche de la Journée Mondiale de la Santé, le 7 avril, les Chirurgiens-Dentistes de France (CDF) rappellent que la santé

lire la suite

04
Avr
2024

Le b.a. ba de la certification périodique

Le décret du 22 mars 2024 relance l’organisation règlementaire de la Certification périodique qui impose une obligation de mise à

lire la suite