Suivez-nous

Des volontés affichées et adoptées

Imprimer
22.03.24
Le conseil d’administration confédéral de mars 2024 s’est tenu à Dourdan, en région parisienne, où plus d’une centaine de représentants des syndicats départementaux se sont retrouvés deux jours et demi durant. Ils ont travaillé aux motions et directives qui guideront les actions du bureau confédéral au cours des prochains mois. Avec 16 motions adoptées et la création d’un nouveau pôle « Spécialistes », fruit de l’association avec le SFSO, les participants n’ont pas chômé !

C’est statutaire, c’est traditionnel et ce n’est jamais pareil. Le conseil d’administration confédéral de Dourdan de mars 2024 s’est distingué par une première après-midi consacrée à la présentation de l’activité confédérale par le président, Pierre-Olivier Donnat et l’ensemble du bureau, puis dès le lendemain, par la création d’un quatrième pôle de travail, baptisé « Spécialiste », né de l’association avec le Syndicat Français des Spécialistes en Orthodontie (SFSO). 

La centaine de représentants départementaux venus écouter, discuter, travailler et voter ensemble ont tout d’abord participé à une réunion plénière où les différents intervenants parlaient au coeur même de l’assemblée disposée en « U », quittant ainsi la configuration académique d’un cours magistral. Cette proximité favorisant les échanges et l’attention a permis au président et membres du bureau de commenter l’activité des derniers mois : association avec le SFSO, actualités conventionnelles, élection en mai à la caisse de retraite, campagne de syndicalisation, mise en ligne du nouveau site internet, nouvelle maquette du magazine et surtout l’évolution du dossier des ADQ2, portée par un important travail de relations publiques des CDF qui a ouvert les portes du ministère de la Santé, de Matignon et conduit à la dépose de nombreuses questions au Gouvernements par les députés ou sénateurs.

La parole démocratique 

Ce point d’étape étant fait, une discussion débat a provoqué une multitude d’échanges entre les participants tandis que des membres du bureau occupaient le rôle de modérateurs. Deux sujets étaient à l’ordre du jour, tous deux présentés volontairement de manière provocatrice : « faut-il avoir peur du tiers-payant ? » et « faut-il passer ou rester en SEL ? ». Les interrogations et les retours d’expérience ont alors fusé de toutes parts. Explications, arguments, contre-arguments, chaque témoignage, chaque discussion a enrichi la réflexion de tous. Cette première après-midi était donc un fort préalable au travail en pôle. Effectué dès le lendemain, ce travail conduit à l’élaboration de directives, réservées à l’interne, et de motions, tout public, qui, deux fois par an, guident l’action confédérale. 

Ce fonctionnement démocratique garantit un pouvoir à la base syndicale. Il renforce surtout la pertinence de la politique défendue par le bureau et portée par la majorité des syndiqués. Avec 16 motions et une dizaine de directives, le CAC de Dourdan témoigne d’une grande implication des délégués départementaux dans le travail confédéral. Il signifie aussi que de nombreux sujets nécessitent des réponses claires des autorités de tutelle pour l’amélioration de l’exercice quotidien de la profession et la prise en charge optimale des patients. 

Un baptême de spécialistes 

La première réunion du pôle « spécialistes », destiné à accueillir les membres associés SFSO a débuté par l’élection de Gérard Motto à sa présidence et celle de Frédéric Haïm au poste de vice-président rapporteur. Quatre premières motions, discutées le soir même par les délégués départementaux, avaient été rédigées en amont (voir Interview à suivre). Ce fut un vrai « baptême du feu » car l’assemblée discuta les mots, grogna sur les intentions, voulut modifier les formulations puis, à force d’explications et de corrections, vota à la majorité les quatre motions. Pour les habitués du CAC, rien d’inhabituel dans ces échanges, c’est le lot de toutes les motions qui sont présentées par les Pôles ! 

Un nouveau souffle 

Le CAC est aussi l’occasion de rencontrer la délégation de CDF-Services et différents partenaires. Cette fois-ci étaient présents GACD qui a détaillé son offre Excellence, Alara pour les règles de radioprotection des cabinets et Créfident pour tous les avantages de l’accréditation dans les relations avec le LCL. Enfin, les stakhanovistes de l’activité syndicale ont également besoin de repos et de distractions ! Alors, outre un apéritif offert par Créfident, une soirée fluo particulièrement enjouée a permis à tous les représentants départementaux d’oublier, un temps, les EBD, le tiers-payant, le téléservice SCOR, le financement de l’AMO, les consultations d’urgence, la clarification des missions des URPS et bien d’autres sujets de préoccupations de la profession…

30 ans !

Ce CAC a également été l’occasion pour Pierre-Olivier Donnat, au nom du bureau national et de l’ensemble des syndicats départementaux, de saluer et féliciter Corinne Génin, salariée depuis 30 ans des CDF. Bras droit de nombreux secrétaires généraux, traductrice trilingue pour les relations internationales des CDF dans des instances comme la FDI, le GADEF, l’ORE et le CED, tout en étant en charge du suivi administratif des ressources humaines du siège, Corinne s’est vu décerner la médaille du travail devant une assemblée debout et applaudissant à tout rompre. L’émotion passée, elle a repris son travail pour de longues années encore : « 30 ans », a lancé le président !

Politique

Dernières actualités

15
Avr
2024

Sagesse financière

Deux informations retiennent l’attention en ce début de printemps. La première, relativement confidentielle, concerne le directeur d’une CPAM dans un dossier

lire la suite

05
Avr
2024

N’ayez pas une dent contre votre Santé !

À l’approche de la Journée Mondiale de la Santé, le 7 avril, les Chirurgiens-Dentistes de France (CDF) rappellent que la santé

lire la suite

04
Avr
2024

Le b.a. ba de la certification périodique

Le décret du 22 mars 2024 relance l’organisation règlementaire de la Certification périodique qui impose une obligation de mise à

lire la suite

04
Avr
2024

Premier round pour les CDF

Face aux agressions et violences récurrentes que subissent les professionnels de santé et personnels exerçant dans le milieu de la

lire la suite

03
Avr
2024

La France n’a pas de stratégie pour la santé bucco-dentaire !

Dans son rapport publié récemment, la Cour des comptes délivre ses prescriptions pour traiter les maux réels ou supposés des

lire la suite

28
Mar
2024

Journée mondiale contre l’endométriose : Appel à témoigner !

À l’occasion de la journée mondiale contre l’endométriose, ce 28 mars, Les CDF relaient l’appel à témoignages lancé par la

lire la suite