Suivez-nous

Sérieux et compétences

Imprimer
16.04.24
Les chirurgiens-dentistes sont appelés à renouveler la moitié de leurs représentants au sein du conseil d’administration de leur caisse de retraite, la CARCDSF. Éric Quièvre, Président de l’instance, rappelle l’importance de ce rendez-vous électoral.

2024 est une année clé pour la Caisse autonome de retraite des chirurgiens-dentistes et des sages-femmes (CARCDSF), puisqu’elle sera celle du renouvellement, comme tous les trois ans, de la moitié de son Conseil d’administration. « Le 13 juin prochain, six représentants cotisants et un représentant allocataire ainsi que leurs suppléants seront élus par les chirurgiens-dentistes libéraux après l’ouverture du vote par correspondance le 15 mai », détaille Éric Quièvre, président de la Caisse. Un rendez-vous électoral à ne pas manquer. « Voter, c’est assurer la légitimité des élus de la Caisse, insiste-t-il. Plus il y aura de votants, plus les élus auront de “poids“ face aux autorités de tutelle et, notamment, à la direction de la Sécurité sociale. En effet, la Caisse est autonome… mais pas indépendante. » Il y a un autre enjeu : celui de voter CDF. Pour rappel, le CA compte 20 membres titulaires et autant de suppléants élus pour 6 ans, dont 13 chirurgiens-dentistes cotisants et 4 chirurgiens-dentistes allocataires. Parmi les « cotisants », figurent 6 membres des CDF, dont Éric Quièvre. « Grâce à notre unité avec les 4 élus de l’Union des chirurgiens-dentistes retraités (UCDR), nous pouvons avons, depuis plusieurs années, une majorité au sein du CA qui nous assure une solide représentation au sein du bureau de la Caisse (1). Nous espérons la conforter à l’issue du scrutin du 13 juin, pointe-t-il. Voter CDF, c’est l’assurance de garantir une gestion optimale ». La CARCDSF mène en effet, depuis plus de 25 ans, une gestion responsable en vue de faire face à l’actuel “papy boom“ et la solide expertise des CDF y est pour beaucoup. 

Préserver la spécificité de la Caisse

« Élire des administrateurs sérieux et compétents, c’est maintenir la solvabilité des régimes de retraite des praticiens, qu’il s’agisse du régime de base, du régime complémentaire ou du régime des prestations complémentaires de vieillesse (PCV), relève le docteur Quièvre. C’est également préserver l’autonomie de gestion et de fonctionnement de notre Caisse, régulièrement menacée par les pouvoirs publics. » Un enjeu clé, d’autant que le rôle de la CARCDSF s’étend au-delà du volet « retraite » : elle couvre trois risques en matière de prévoyance – l’incapacité de travail, l’invalidité et le décès – et dispose d’un fonds d’action sociale chargé d’attribuer des aides financières aux adhérents ou à leurs ayants droit en difficulté, voire pour tous les cotisants, comme ce fut le cas lors de la crise du Covid, avec le versement d’une aide de 4 500 euros.

Vote par correspondance

Les CDF présentent des candidats dans tous les territoires. Le scrutin s’effectuera en un seul tour par territoire ou « collège territorial » (sud-ouest, avec deux binômes à élire, nord-ouest, nord en incluant l’Île de-France, nord-est et sud-est). « Cette année, pour notre profession, voteront tous les collèges cotisants – cinq au total – et un collège allocataires (sur quatre) », résume Éric Quièvre. Les CDF présentent des candidats dans chacun d’eux : 7 femmes (dont 4 à des postes de titulaires) et 5 hommes, parmi lesquels 4 jeunes pour refléter l’évolution de la profession ! Tenez-vous prêts, le matériel de vote – bulletins et enveloppes T à renvoyer – sera adressé courant mai.

Pour plus d’infos

Vous avez des questions concernant le scrutin ? Rendez-vous sur la page dédiée de la CARCDSF : https://www.carcdsf.fr/qui-sommes-nous-/elections-2024. Le service élections de la Caisse est également à votre disposition au 01 40 55 63 99 ou à l’adresse electionsadministrateurs@carcdsf.fr !

 Un rôle d’orientation politique et de contrôle

Les administrateurs élus de la CARCDSF ont, en tant que membres du Conseil d’administration, un regard sur la gestion de la Caisse, ses grandes orientations stratégiques et le respect de ses engagements, notamment vis-à-vis de l’État. Le CA se réunit a minima trois fois par an. Entre-temps, les administrateurs comme leurs suppléants participent aux travaux des commissions (« Contrôle et déontologie », « inaptitude », « recours amiable », « action sociale », « placements de fonds »…), ce qui leur permet d’appréhender les problématiques de la profession et d’y répondre. Les sujets traités étant techniques et très évolutifs, des formations leur sont régulièrement proposées. À noter que les administrateurs CDF bénéficient, en prime, de l’expertise des pôles de réflexion créés au sein de la Confédération, ainsi que des remontées de terrain issues des syndicats départementaux répartis sur l’ensemble du territoire !

Laura Chauveau

Élections CARCDSF

Dernières actualités

24
Mai
2024

Élections CARCDSF : Appel au vote du président des CDF

Découvrez l’appel au vote pour le renouvellement du conseil d’administration de la CARCDSF de Pierre-Olivier Donnat, président des CDF.

lire la suite

22
Mai
2024

Cap sur le numérique en implanto !

CDF Formations organise, du 3 au 5 octobre à Cap Estérel, une formation sur l’implantologie à l’ère du numérique. Au

lire la suite

17
Mai
2024

JE SUIS CDF, JE VOTE !

Vous avez trouvé dans votre boîte aux lettres le matériel de vote destiné à renouveler la moitié du conseil d’administration

lire la suite

15
Mai
2024

Orthodontie : diagnostiquer de 6 à 9 ans, c’est le bon moment !

Le SFSO lance, du 13 au 18 mai, une semaine de prévention, d’information et de dépistage. Des consultations, gratuites, seront

lire la suite

13
Mai
2024

La vidéo de vos candidats pour l’élection CARCDSF

Découvrez vos candidats CDF dans cette vidéo ! Retenez bien les noms de ceux qui se présentent dans votre territoire, vous

lire la suite

07
Mai
2024

Vos candidats CDF pour votre collège

Pour chaque collège, les CDF présentent à l’élection au conseil d’administration de la CARCDSF, un binôme (titulaire/suppléant). Particularité pour le

lire la suite