Suivez-nous

Du fauteuil au tatami

Imprimer
28.05.24
Dans le tourbillon exigeant de l’accomplissement sportif et académique, Blandine Pont incarne la quintessence de la détermination et de l’organisation. Athlète émérite et future chirurgien-dentiste, elle jongle avec brio entre ses études et son entraînement rigoureux en judo. À travers cette entrevue, Blandine dévoile les secrets de sa réussite, révélant une approche méthodique et passionnée qui la propulse vers l’excellence, sur les tatamis ou sur les bancs de la fac. Entre échéances sportives internationales et aspirations professionnelles, elle partage sa vision unique de l’équilibre entre deux mondes qui semblent en tous points opposés.

CDF Mag : Comment conciliez-vous vos études et la pratique d’un sport de haut niveau ?

Blandine Pont : C’est une question d’organisation, j’essaye de m’entraîner 2 fois par jour et d’aller en cours ou à l’hôpital entre ces 2 entraînements. Je priorise à certains moments de l’année : le judo passe en premier parfois, en fonction des échéances ou ce sont les cours, en fonction des partiels.

Comment vous entraînez-vous pour les JO (études en pause) ? 

B. P : On ne change pas vraiment nos habitudes, on continue le travail que l’on fait depuis des années, on essaye de préciser les détails, d’affiner nos forces, on part en stage pour renforcer nos faiblesses, et les derniers temps avant la compétition, on privilégie la qualité de l’entraînement et les détails pour se perfectionner. 

Les valeurs du judo sont-elles en adéquation avec celles de la pratique dentaire ? 

B. P : Il y a différentes valeurs qui se rejoignent, notamment le respect de la personne qu’on traite ou avec laquelle on combat, l’hygiène qui est très importante dans les 2 domaines, la détermination car il faut aller au bout du traitement comme au bout des combats, l’amitié car même en dentaire, on n’évolue pas sans les autres et c’est important.

Quelles sont vos prochaines compétitions et comment vous y préparerez-vous ? 

B. P : Mes prochaines compétitions sont les championnats d’Europe le 25 avril et les championnats du monde, le 19 mai. Pour la préparation, c’est la même chose que celle pour les JO.

Comment vous préparez-vous à votre première installation… en libéral ou en salarié ?

B. P : Pour l’instant, je ne sais pas si je serai en salarié ou en libéral. Je sais que le fait d’être accompagnée par GACD m’aide à y voir un peu plus clair sur les différentes possibilités d’installation. Il me reste encore du temps pour me décider et je n’ai pas encore fait un choix précis.

Évasion

Dernières actualités

28
Mai
2024

Pas comme tout le monde

La rubrique Livres s’intéresse aujourd’hui à des gens pas comme tout le monde. Gustave Courbet, vous avouerez que ce n’est

lire la suite

06
Mar
2024

Il soigne sa danse

Le lien entre la danse et la dentisterie n’a, de prime abord, rien d’une évidence. Et pourtant, Pierre-Benjamin Nantel, chirurgien-dentiste

lire la suite

01
Mar
2024

Apprendre en altitude !

Profiter de l’air frais de la montagne pour faire chauffer les méninges, c’est le choix qu’ont fait les 21 adhérents

lire la suite

25
Jan
2024

La plume incisive

À 44 ans, Hadia Decharrière signe, après deux succès en librairie, un troisième roman, Formol. Celle qui entame sa 20e

lire la suite

20
Oct
2023

La couronne du Dr Blanc

Depuis quelques semaines, le Dr Blanc ne pose plus de couronnes sur les dents de ses patients. Elle a délaissé,

lire la suite