Une nouvelle entité « santé » pour gagner en agilité

29 novembre 2023
Omniprésente sur le marché de la dentisterie, 3M va connaître des évolutions notables dans les prochaines semaines. L’occasion de faire le point avec Erick Chiche, responsable de la division Soin oral professionnel pour la région Méditerranée et membre du comité directeur du Comident.

Éric ChicheCDF Mag : Quand et comment la société 3M s’est-elle positionnée sur le secteur bucco-dentaire ?

Erick Chiche : 3M a développé ce marché il y a plus de 50 ans, via des acquisitions d’entreprises du secteur de l’orthodontie et de la chirurgie dentaire. L’entreprise figure parmi les leaders sur les solutions de restauration directe que sont, par exemple, les composites, les adhésifs, les produits de polissage et de photopolymérisation. Le catalogue comprend également des solutions de restauration indirecte. Nous sommes très présents sur les segments des matériaux, des couronnes provisoires, du scellement, du collage et de la prise d’empreinte physico-chimique. Dans ce domaine, 3M a mis au point une technologie polyéther (Impregum™) qui permet une précision inégalée à ce jour. Mais ce marché n’évoluera plus : bien que 80 % des chirurgiens-dentistes utilisent toujours l’empreinte physico-chimique, l’avenir est au numérique.

Justement, comment voyez-vous l’évolution du marché dédié au dentaire chez 3M ?

E.C. : Nous allons intensifier nos recherches et renforcer notre présence dans le domaine de la restauration directe dentaire. Aujourd’hui, plusieurs axes de travail se dégagent, notamment autour de l’esthétisme. Nos innovations visent également la simplification des protocoles, l’enjeu étant de faire gagner du temps médical aux praticiens. Enfin, le troisième axe concerne l’efficacité et la reproductibilité du geste, que l’on soit expert ou novice. Par exemple, notre ciment-composite RelyX™ Universal de collage peut être utilisé comme ciment-composite de collage auto-adhésif ou en association avec notre adhésif Scotchbond™ universal plus. Les deux produits évitent de collectionner les produits de ciments-composite de collage, les primers et les adhésifs en simplifiant les procédures de restauration directe et indirecte.

Par ailleurs, la nouvelle convention dentaire donne plus de poids à la prévention, avec l’initiative génération sans carie. Il y a une extension de prise en charge des actes de prévention. Cela va dynamiser cette part de notre portefeuille. 3M Clinpro™ Sealant Photopolymérisable qui, une fois positionné sur les sillons, protège et prévient la carie et 3M Clinpro™ Varnish, vernis au fluor de sodium à 5 % , sont des solutions qui répondent à ces actes dispensés par le dentiste . Ces solutions pèsent encore peu sur les marchés. Notre ambition est également de mieux accompagner le praticien au quotidien à travers de nos solutions, de notre accompagnement et de nos formations. 3M a un peu moins innové ces dernières années sur la santé mais des évolutions sont à l’oeuvre.

Quelles sont les perspectives pour l’entreprise ?

E.C. : 3M a annoncé, dès 2022, sa volonté de se séparer de sa branche Healthcare à travers un spin-off. Au 1er novembre 2023, elle deviendra une filiale de 3M avant, dans un second temps, la scission officielle de l'activité Santé. Une nouvelle entreprise cotée en bourse sera alors créée au cours du 1er semestre 2024. Cette évolution traduit la volonté de placer le focus sur la division santé et d’être plus agile. Adossée à un conglomérat industriel, la division santé était tributaire de nombreux arbitrages qui pouvaient ralentir l’innovation. Cette dernière va donc connaître une véritable accélération. L’une de nos priorités sera également d’assurer un meilleur service logistique. Il y a d’ores et déjà une volonté affirmée de proposer des séquences de formation en partenariat avec des sociétés savantes notamment. Une première expérience a été menée, il y a peu, via un webinaire qui a réuni 3 000 praticiens. Nous préparons cette transition depuis 2022. Tout a été mis en oeuvre pour que la bascule se fasse sans que cela n’impacte nos clients. Nos usines restent les mêmes. Seuls les systèmes informatiques sont modifiés et seront bloqués trois jours, fin octobre.

Sous quelle bannière serez-vous présents au prochain congrès de l’ADF ? Qu’allez-vous proposer sur place ?

E.C. : Le nom de la nouvelle entreprise n’aura pas encore été révélé. Nous serons donc présents avec un stand 3M ! Des ateliers de travaux pratiques de 30 à 45 minutes seront proposés plusieurs fois par jour avec des spécialistes sur des sujets très spécifiques notamment la découverte des composites injectés Filtek™ avec l’Académie du sourire et le Dr Jean-Christophe Paris. En partenariat avec Bioclear et le Dr Mathieu Pontneau, des initiations à la technique Bioclear qui permet, entre autres, le traitement des triangles noirs seront proposées. Et nous prévoyons également des séquences ludiques autour de la science au service de votre pratique, notre thématique de cette édition 2023 de l’ADF.

Propos recueillis par Gersende Guillemain

 

Des mines à la santé

3M a été créée en 1902 dans une petite ville du Minnesota pour exploiter des mines et produire du papier de verre. 120 ans plus tard, c’est un conglomérat industriel qui vend 60 000 produits dans 200 pays, emploie plus de 90 000 personnes et affiche un CA de 34 milliards de dollars. La société a développé quatre marchés autour de la sécurité et l’industrie, le transport et l’électronique, la consommation (dont les fameux Post-it™, Scotch™, ndlr) et les soins de santé. Cette division représente 25 % du CA et propose, entre autres, des solutions médicales, des soins bucco-dentaires, des produits issus des sciences de la séparation et de la purification, des systèmes d’information sur la santé. Leur ADN, c’est l’innovation et la manière que l'on peut décliner, via leurs plateformes technologiques, dans les autres branches du groupe. Par exemple l’innovation autour de l’adhésif se retrouve ainsi, aujourd’hui, dans les ordinateurs, les panneaux routiers mais aussi dans les pansements nécessaires au traitement des plaies ou encore les collages de prothèses dentaires.