7 mai 2019

Exercice individuel

Selon la dernière étude de la DREES, 42,2% des praticiens libéraux ont un exercice individuel (ils étaient 67% en 2001).
Le recul de l'exercice individuel s'explique par le besoin impératif de mutualiser les charges et d'assurer une plus grande efficacité dans le suivi des patients.
 


Source : La démographie des autres professions de santé (RPPS et ADELI),  étude de la DREES de 2017

Vous possédez déjà un compte ?

Connectez-vous

Pour lire la suite, devenez adhérent Les CDF.

Adhérer aux Chirugiens Dentistes de France