Exercice en groupe

7 mai 2019
L'association, au sens le plus large, permet aujourd'hui de mieux faire face aux exigences de l'exercice.
Depuis l'exercice en « société de fait », c'est à dire sans le moindre formalisme contractuel, jusqu'à l'adhésion à une SELARL regroupant plusieurs praticiens, de nombreuses formes sociales permettent aux chirurgiens-dentistes de se regrouper en ajustant leurs engagements réciproques selon leurs besoins et volontés.

Les sociétés civiles de moyens assurent un partage des charges et dépenses alors que les sociétés d'exercice libéral permettent un meilleur développement de l'exercice, de la planification des investissements, de la répartition des charges, etc., au prix d'une «…

Vous possédez déjà un compte ?

Connectez-vous

Pour lire la suite, devenez adhérent Les CDF.

Adhérer aux Chirugiens Dentistes de France