Déploiement des CPTS : Les CDF signent l’accord conventionnel interprofessionnel

4 juillet 2019
A près de 80 %, le CAC (Conseil d’Administration Confédéral) extraordinaire a donné mandat au président confédéral de signer l’accord conventionnel interprofessionnel (ACI) sur le déploiement des communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS).

communiqué de presseCréées par la loi du 26 janvier 2016 portant modernisation du système de santé, les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) devaient structurer les soins de ville.

Alors qu’elles étaient peu développées jusqu’en 2018, le plan « Ma santé 2022 » s’appuie sur elles pour restructurer les soins de proximité.

Pour Thierry Soulié, président des CDF, ce mode d’organisation permettra aux professionnels de santé de mieux structurer leurs relations sur un même territoire, autour d’un projet médical qui facilitera le parcours de soins des patients et contribuera à améliorer les conditions d’exercice des praticiens. 

Pour les CDF, cette signature est une des réponses à l’organisation territoriale de soins. « Nous avons une responsabilité vis-à-vis de notre profession mais aussi vis-à-vis de la population.

Les chirurgiens-dentistes doivent tendre vers un exercice plus coordonné avec tous les autres professionnels de santé », déclare Thierry Soulié.

Cet engagement de la profession s’inscrit également dans la mutation de l’exercice libéral. Aujourd’hui au nombre de 200, 1 000 autres CPTS devraient voir le jour d’ici à 2022, il est donc essentiel « de ne pas laisser partir le train sans les chirurgiens-dentistes » poursuit le président des CDF, qui précise que : « cette réorganisation des soins de premier recours doit être une opportunité à saisir et non un casse-tête pour la profession ».

Mais un cadre reste un cadre : il ne résoudra pas les problèmes à lui seul. « Notre profession présente de nombreuses spécificités qui devront être prises en compte lors de négociations conventionnelles mono-catégorielles qu'il faudra un jour ouvrir », affirme Thierry Soulié.

Les chirurgiens-dentistes doivent être en mesure d’occuper pleinement la place qui leur revient au sein des CPTS et être en mesure de répondre efficacement aux objectifs fixés. 

NOUVEAU :
l'application des CDF !

Téléchargez l'application des CDF sur Playstore et AppleStore et bénéficiez de toute notre actualité en temps réel !

CDF Magazine

 

Le Chirurgien-dentiste de France : le magazine incontournable de la profession !

Je m'abonne !