18 mars 2019

Gestion des salariés

Quel que soit le motif, et à quelque moment que ce soit au cours de son exercice professionnel, le praticien peut être amené à cesser son activité au cabinet dentaire libéral.
Si il a des salariés, il devra penser à gérer les conséquences de son départ sur leur emploi. Ainsi, la situation du personnel du cabinet dentaire varie en fonction de l’existence ou non, d’un repreneur du cabinet dentaire :
 

S'il y a un repreneur

Dans ce cas, le seul départ du praticien employeur n’est pas, en soi, une cause de rupture du contrat de travail du/des salarié(s) et celui-ci se poursuivra dans les mêmes conditions (horaires, rémunération, ancienneté congés payés…) avec le repreneur qui est tenu de le reprendre en l’état (un avenant au…

Vous possédez déjà un compte ?

Connectez-vous

Pour lire la suite, devenez adhérent Les CDF.

Adhérer aux Chirugiens Dentistes de France