Un drôle de patient

21 avril 2021
Il y a des patients plus étonnants que d’autres. Pour Claudine et Jacques Martel, le plus marquant d’entre eux – à ce jour ! – est... une femelle lynx. Toute une histoire !

lynx

Octobre 2019, le téléphone sonne au cabinet de Claudine et Jacques Martel, à Lons-le-Saunier, au cœur du Jura. À l’autre bout du fil, le centre Athénas, spécialisé dans le recueil et les soins des animaux sauvages situé dans les environs.

« Le directeur du centre était un des patients de Claudine, mon épouse », relate Jacques, par ailleurs président des CDF 39. Il n’appelait pas pour lui, mais pour Mona, une femelle lynx renversée par une voiture au printemps et recueillie pour être soignée.

Fracture sur une canine

« Elle attendait des petits, mais les avait perdus à cause de l’accident, se souvient le praticien. Elle souffrait également de blessures multi-ples aux pattes et au bassin. » 

Prise en charge au cabinet vétérinaire de la ville, elle se rétablissait bien, mais elle avait du mal à s’alimenter, à cause d’une fracture sur l’une de ses canines. Impossible, dès lors, d’envisager de la relâcher dans les hauts plateaux du Jura.

« Une reconstruction prothétique était nécessaire : un soin particulièrement technique. Nous sommes donc intervenus, avec mon épouse, pour soigner l’animal », poursuit Jacques. Non sans une légère appréhension. « La patiente n’était pas tout à fait classique... », admet-il. Une fois décidés, ils se sont organisés avec la clinique vétérinaire, équipée pour prodiguer des soins dentaires aux animaux.

« Claudine a effectué, lors d’une première séance sous anesthésie générale, le traitement canalaire de la canine inférieure fracturée, la taille et la prise d’empreinte avec un porte-empreinte en résine sur-mesure fabriqué pour l’occasion », précise-t-il. Lui l’assistait.

Deux vétérinaires présents

Étape suivante : la pose de la prothèse en métal. « La couronne, réalisée par notre laboratoire a été scellée comme une couronne classique, à l’occasion d’une deuxième séance d’environ uneheure, le 28 octobre 2019, note Jacques. Il n’y avait pas besoin d’autres soins, la dentition était impeccable par ailleurs. »

lynx

Deux vétérinaires étaient présents en permanence, pour veiller à la qualité de l’anesthésie générale. Un partenariat hors normes et inédit pour chacun des protagonistes, qui s’est soldé par une belle réussite. « Mona est restée en convalescence au centre Athénas pendant plus de trois mois. Après sa guérison, elle a pu être relâchée sur son ancien territoire de vie, munie d’un collier GPS permettant de la suivre et d’étudier ses déplacements. » C’était en février 2020.

« Et puis, en mai dernier, Mona a quasiment cessé de bouger » Inquiétude. « Ses anciens soigneurs du centre sont allés à sa rencontre et, surprise, ils ont découvert que Mona avait donné naissance à deux petits lynx ! »

Laura Chauveau