Sphère bucco-dentaire en orbite

21 juin 2021
L’essor des missions spatiales repousse les limites scientifiques, technologiques... et médicales. Le corps des astronautes soumis à l’absence de gravité est observé, ausculté, testé. Qu’en est-il de la sphère bucco-dentaire ? Réponse avec le Dr Anne Noyé, chirurgien-dentiste à Metz, qui a consacré sa thèse d’exercice à l’odontologie spatiale.
À l’heure où Thomas Pesquet tourne et retourne – à nouveau – en orbite à 400 km au-dessus de nos têtes, les travaux du Dr Anne Noyé, chirurgien-dentiste à Metz, sont plus que jamais d’actualité. D’autant que la santé bucco-dentaire des astronautes n’a rien d’anecdotique. « Cela peut même être rédhibitoire lors du processus de sélection, commence la praticienne. Un document commun aux différentes agences spatiales liste les critères d’exclusion des futurs candidats aux missions réalisées à bord de la Station spatiale internationale (ISS). L’aventure s’arrête s’ils présentent, par exemple, un…

Vous possédez déjà un compte ?

Connectez-vous

Cet article est réservé aux personnes qui possèdent un compte sur le site Les CDF
Créer un compte