Comment optimiser le traitement de la résorption interne inflammatoire ?

2 décembre 2020
La résorption interne inflammatoire (RII) est un processus pathologique rare à point de départ pulpaire et dont l’évolution est centrifuge. Étant donné que son évolution est silencieuse et que son diagnostic est tardif, la RII exige une approche thérapeutique appropriée dès sa découverte. L’objectif du traitement est de stopper l’activité cellulaire clastique, d’assurer une désinfection endodontique efficace, et enfin de réaliser une obturation canalaire étanche afin de combler la perte de substance inhérente à la résorption tout en renforçant les structures radiculaires résiduelles.
Introduction

La résorption dentaire est une disparition pathologique progressive des tissus durs de la dent suite à l’action de cellules clastiques. Selon son point de départ, elle peut être externe ou interne. La résorption interne inflammatoire (RII) a une évolution centrifuge à point de départ pulpaire. Il s’agit d’un processus pathologique rare dont la prévalence est estimée selon les études histologiques entre 0,01 % et 55 %. Elle a le plus souvent pour origine une inflammation pulpaire chronique avec la formation d’un tissu de granulation et se manifeste radiologiquement…

Vous possédez déjà un compte ?

Connectez-vous

Pour lire la suite, devenez adhérent Les CDF.

Adhérer aux Chirugiens Dentistes de France

Pour lire la suite, abonnez-vous à la revue CDF

Abonnement CDF magazine