FAUTES PROFESSIONNELLES

14 janvier 2021
FAUTES PROFESSIONNELLES

Il existe trois catégories de fautes susceptibles de faire l’objet d’un licenciement pour motif disciplinaire :
simple, grave ou lourde.
Le degré de faute retenue doit correspondre au degré de gravité des faits reprochés au salarié.
ATTENTION : le salarié ne peut être licencié pour une faute « légère » (sans conséquences sérieuses sur le
fonctionnement du cabinet), il pourra faire l’objet d’une sanction disciplinaire (telle que l’avertissement).



 

FAUTE SIMPLE

Vous possédez déjà un compte ?

Connectez-vous

Pour lire la suite, devenez adhérent Les CDF.

Adhérer aux Chirugiens Dentistes de France