4 février 2019

Comment se former et satisfaire à l’obligation de formation continue ?

La formation continue doit être multiforme. Le grand nombre de possibilités de thèmes, de formats et le grand nombre d'intervenants partout en France en font sa richesse.

De la formation locale "à sa porte" jusqu'au grand Congrès International, le choix est large. Et chacun doit pouvoir y accéder…

Aujourd'hui, la formation continue doit être structurée et sa vitalité doit être un gage de compétence, d'efficience et de sécurité pour la population à qui nous délivrons nos soins.

L'organisation de ces actions de formation repose sur les nombreux organismes locaux, sur les structures nationales de formation continue, sur l'Université et ses diplômes universitaires, sur l'engagement des Unions régionales de professionnels de santé mais aussi sur le monde de l'industrie au travers des symposiums.

L'offre de formation est particulièrement riche dans notre profession. Les formats offerts comportent des actions classiques magistrales, des actions d'enseignement à distance (e-learning, blend-learning), des congrès régionaux ou nationaux, des travaux pratiques, des groupes de pairs, etc.

Pourtant un nombre trop faible de confrères suivent régulièrement une formation continue...

Conscient de cette insuffisance, l'ensemble des représentants de la profession cherche à redynamiser la formation continue en travaillant à la mise en place d'un "parcours de formation continue" indispensable au maintien des compétences, élaboré par le Conseil National Professionnel des Chirurgiens Dentistes.

De leur côté, au travers de la loi "Hôpital Patients Santé Territoires", les pouvoirs publics ont voulu instaurer une formation continue obligatoire dont les choix seraient dictés par les orientations nationales en matière d'objectifs et de politique de santé publique. Le système viserait aussi à décloisonner les exercices professionnels en favorisant "l'interprofessionnalité". C'est le fameux système de développement professionnel continu (DPC).

Satisfaire à l’obligation de formation continue et pouvoir en justifier

  1. Aujourd’hui, il est possible de satisfaire à son obligation de formation continue :
  • En suivant au cours d’une période triennale, au minimum une action DPC proposée par un organisme enregistré au près de l’ANDPC Agence nationale du Développement Professionnel Continu. Cette action sera de 3 heures minimum et devra porter sur une des orientations nationales retenues pour la période.
  • En suivant le « Parcours de Formation » préconisé par le CNP-CD, définissant le contenu et le volume d’actions à suivre au cours de la même période triennale.
  1. Conserver - justifier de sa formation continue : 
  • Concernant les formations DPC suivies en totalité et prises en compte par l'ANDPC, les justificatifs sont automatiquement archivés par l'ANDPC dans un espace informatique individuel sécurisé.
  • Si vous avez suivi d'autres actions de formation, il est important que vous archiviez vous même tous les documents y afférents. Vous conserverez les attestations et justificatifs remis et au besoin les justificatifs de paiement.
  • A la demande de votre Conseil Départemental de l'Ordre, voire en justice, vous pourriez être amené à établir grace à ces documents que vous avez respecté votre obligation de Formation Continue.
  • A terme, une procédure unique d’hébergement et de conservation de ces données doit être proposés à chaque praticien. Schématiquement, un espace informatique individuel sécurisé sera mis à la disposition de tous les praticiens pour déposer ses justificatifs quelle qu’en soit l’origine DPC/ANDPC et « Parcours »....

 

Voir le site de l'Agence nationale du développement professionnel continu (ANPDC)