6 novembre 2018

La CMU-C : généralités

Depuis le 1er janvier 2000, les patients éligibles à la CMU-C bénéficient d’une prise en charge sans avance de frais, d’actes de prothèse et d’ODF dans le cadre d'un panier de soins opposables.
Depuis le 1er janvier 2000, la CMU-C  donne droit à la prise en charge gratuite de la part complémentaire des dépenses de santé (y compris à l’hôpital). Les dépenses de santé sont donc prises en charge à hauteur de 100 % des tarifs de la sécurité sociale.

Bénéficiaires

A fin avril 2017, le Fonds CMU recense 5,45 millions de personnes bénéficiant de ce dispositif.

Financement

Tous les Français ayant une complémentaire santé, les assurances maladie complémentaires ne sont que les collecteurs de la taxe, elles ne financent pas l…

Vous possédez déjà un compte ?

Connectez-vous

Pour lire la suite, devenez adhérent Les CDF.

Adhérer aux Chirugiens Dentistes de France