Inflation, crise : comment optimiser sa gestion

1 septembre 2022
L’inflation grignote peu à peu le pouvoir d’achat et inquiète les Français. Mais l’important, en temps de crise, est de ne pas rester passif et de trouver les solutions qui redonnent à l’avenir un petit goût d’optimisme.

Dans une période où l’inflation repart à la hausse (+ 6,1% au 31 juillet), un pouvoir d’achat à la baisse, il est légitime d’essayer de trouver des solutions pour amortir, d’une part, cette hausse des charges des cabinets dentaires et, d’autre part, pour encourager le personnel qui lui aussi subit ces temps difficiles. C’est également l’occasion de s’assurer que l’épargne dont chacun dispose est présente sur des supports attractifs.

En période de crise sanitaire ou économique, de guerre, d’incertitude politique, le Français est plutôt fourmi que cigale. Inquiet de son avenir, il épargne par peur de jours pénibles, pour sa retraite, sa famille... En témoigne, l’appétence pour les produits dédiés qui ne ralentit pas, puisque plus de 3 millions de PER (plan d’épargne retraite) individuels ont été ouverts depuis leur lancement en 2019 et que l’assurance vie fait toujours recette avec une collecte de 54 milliards entre janvier et avril 2022, un record depuis 10 ans !

Avec des marchés boursiers en forte fluctuation (CAC 40 : - 15 % en 6 mois), des taux de l’épargne sans risque qui sont loin de suivre les chiffres de l’inflation, un blocage des loyers perçus par les bailleurs à 3,5 % entre juillet 2022 et juin 2023, la tâche des épargnants souhaitant faire du rendement s’avère délicate. La solution : l’optimisation fiscale en utilisant des leviers mis en place par nos gouvernants qui permettent de retrouver un certain pouvoir d’achat et de faire fructifier son épargne, dont le principe est de différer une consommation que vous auriez dû faire à l’instant T. Plus l’inflation sera importante, plus elle amputera le pouvoir d’achat… Cela implique qu’il faudra plus de capital pour acheter le même bien un peu plus tard. Cela nécessite donc de rechercher les placements financiers adéquats qui rapporteront autant, voire plus, que l’inflation.

Les solutions à fiscalité avantageuse

Avec l’accélération de l’inflation, les chirurgiens-dentistes employeurs peuvent amortir la situation économique difficile pour leurs salariés et eux-mêmes, en jouant sur différentes mesures (....).

 

Découvrez la suite de l'article en vous connectant à votre espace abonnés