Création de sites de formation en odontologie

7 décembre 2021
Les CDF s'associent à l'UNECD - l'Union Nationale des Etudiants en Chirurgie Dentaire - pour demander au gouvernement des précisions quant à la création de sites de formation en odontologie annoncée par la Premier Ministre, Jean Castex, le 2 décembre.

Pour faire face à l'augmentation de 14% des étudiants en odontologie, le Premier Ministre, Jean Castex, a annoncé le 2 décembre la création de huit nouveaux sites universitaires de formation en odontologie.

Tout comme l'UNECD, les CDF sont favorables à l'ouverture de nouvelles UFR pour mettre fin à l'engorgement des 15 UFR existantes mais également pour proposer une meilleure répartition des lieux de formation sur le territoire. 

Toutefois, cette décision est prise :

  • avant la publication du rapport  de l'IGESR (Inspection Générale de l'Education, du Sport et de la Recherche),
  • sans concertation avec les acteurs de la profession.

Par ailleurs, la formation en odontologie manque cruellement de moyens humains et matériels. Le corps enseignant étant limité dans les 15 lieux de formation existants, il apparaît difficile de recruter des encadrants dans un temps restreint sans impacter la qualité de l'encadrement des UFR actuelles.

Ainsi, les CDF se joignent à l'UNECD pour demander : 

  • "une clarification du plan proposé par les ministères, ainsi qu'une présentation détaillée de l'ensemble des projets de création de lieux de formation associés,
  • la transmission du rapport de l'IGESR aux acteurs concernés, leurs consultations sur ces mesures et les proposions locales,
  • des investissements massifs sur les projets proposés ainsi que sur les lieux de formations universitaires et hospitaliers déjà existants."

Il est intolérable que ce projet mette en péril la qualité des formations dispensées.