Une belle année 2023 en FORMATION !

22 novembre 2022
Nouveau nom de l’UNAFOC, CDF Formations fête ses six mois d’existence. Son président, Frédéric Camelot, par ailleurs vice-président à la formation et aux technologies de santé au sein des CDF dévoile les perspectives 2023 de cet organisme de formation continue, ouvert à tous les chirurgiens-dentistes et autres professionnels de santé dont les assistants dentaires.

CDF FormationsCDF Formations existe sous ce nom depuis mai dernier. Quel bilan faites-vous de ces quelques mois de « mise en route » ?

  • Frédéric Camelot : Ces six mois n’ont pas été de tout repos ! Nous avons effectué un travail considérable pour mettre en conformité notre structure ainsi que nos formations au regard de sept critères de qualité élaborés à l’échelle nationale, afin de décrocher la certification Qaliopi. Pour rappel, elle atteste de la qualité de mise en place des prestations proposées par les organismes de formation français et nous l’avons obtenue à 100 % le 2 août dernier… Par ailleurs, nous finalisons l’organisation et la programmation de nos formations pour 2023. Aujourd’hui, la plupart sont prêtes, et nous constituons des dossiers afin qu’un certain nombre d’entre elles soient éligibles au développement professionnel continu (DPC). Il faut, pour cela, qu’elles s’inscrivent dans le cadre des orientations nationales prioritaires définies pour notre profession pour la période 2023-2025, dévoilées par l’Agence nationale du DPC le 7 septembre dernier. Nous sommes donc dans les temps et confiants.

Combien de formations éligibles au DPC figureront dans le catalogue de CDF Formations ?

  • F.C. : Une petite dizaine de nos formations. Elles sont destinées aux omnipraticiens comme aux spécialistes sur des thèmes en pédodontie, orthopédie dento-faciale, radio- anatomie, parodontologie, endodontie mais aussi sur la prise en charge des patients à risque, la juste prescription des examens Cone Beam (pour les orthodontistes seulement, conformément aux orientations nationales) ou encore, l’hygiène au cabinet dentaire. Les praticiens bénéficieront donc d’un vaste choix. Naturellement, nous continuerons de proposer des formations non « DPC compatibles » mais fondamentales comme celles sur le recrutement et le management de l’équipe dentaire, l’AFGSU2, l’analyse radiographique ou la maîtrise de la CCAM. Elles feront quand même l’objet d’une prise en charge par le Fonds interprofessionnel de formation des professionnels libéraux (FIF-PL), voire par l’OPCO des entreprises de proximité (OPCO EP) pour les salariés.

Quels types de formation proposez-vous ?

  • F.C. : Nous avons à coeur d’allier théorie et pratique, en présentiel comme en distanciel. En 2023, une série de formations sont ainsi prévues à Paris, au siège des CDF situé 54 rue Ampère, ainsi qu’à Lyon, en partenariat avec les CDF 69. Parmi elles, la formation validante CBCT ainsi qu’une formation en radio-anatomie, toutes deux dispensées par le Dr Yves Ponchet (lire son interview). Marc Sabek, 1er vice- président des CDF et administrateur de CDF-Services, interviendra quant à lui sur les thèmes « environnement réglementaire du cabinet dentaire, comment simplifier ce qui n’est pas simple » et « CCAM et honoraires : devis et présentation du plan de traitement ». Pour les assistants dentaires et les chirurgiens-dentistes en début d’activité, nous prévoyons également un rappel des « bases » pour bien utiliser la CCAM. Par ailleurs, une série de sessions seront également consacrées aux orthèses d’avancées mandibulaires, assurées par Bernard Mantout, pionnier en la matière, ainsi qu’à l’antibiorésistance, à travers l’expertise de Jean-François Seret, membre du comité de suivi de prévention des infections et de l’antibiorésistance. Il ne s’agit bien sûr que d’un échantillon de notre catalogue, qui s’enrichira au fur et à mesure. Il inclura ainsi, prochainement, une formation sur la prévention de la violence et la sécurisation des cabinets, assurée par un ancien membre du GIGN.

Outre Paris et Lyon, organiserez-vous des sessions dans d’autres villes ?

  • F.C. : En effet, la liste des villes « hôtes » est également amenée à s’étoffer. Nous travaillons, pour cela, en étroite collaboration avec les syndicats CDF départementaux ainsi que des associations départementales de formation continue voire certaines URPS. Des sessions devraient rapidement voir le jour en Côte-d’or, Saône-et-Loire, dans les Alpes-Maritimes, en Guadeloupe ainsi qu’en Martinique. Des formations AFGSU de niveau 2, sont, quant à elles, d’ores et déjà disponibles quasi chaque semaine et jusqu’en juin prochain, partout en France. De nouvelles dates sont régulièrement ajoutées sur notre site : cdf-formations.fr.

Vous évoquiez également des formations en ligne ?

  • F.C. : Nos formations en présentiel seront en effet, autant que possible, proposées également en distanciel, sur une demi-journée, une ou plusieurs journées complètes, voire plusieurs soirées (trois fois deux heures et demie, par exemple) afin de nous adapter aux contraintes des confrères. Nos classes virtuelles en direct, mais en ligne, démarreront ainsi dès janvier. Il s’agit de la formation Cone Beam CT, pré-requis indispensable pour tous les prescripteurs d’examens ou utilisateurs d’appareils Cone Beam, ainsi que la formation à la radio-anatomie. À plus long terme, nous créerons des webinaires, des séances d’e-learning type MOOC ou encore, des cycles de formation répartis sur plusieurs mois. Mais cela nécessite du temps et des financements. Nous privilégions donc, dans l’immédiat, l’élaboration de masterclass en ligne avec les U35. D’une durée d’une heure et demie, elles seront gratuites pour les syndiqués CDF et payantes pour les non CDF.

Les partenariats avec le CDF Club se poursuivront-ils ?

  • F.C. : Alliant formation et convivialité, nos précédents événements conjoints ont connu un fort succès. Il s’agissait d’une conférence sur les protège-dents couplée à la finale France-Angleterre du Tournoi des Six Nations à Paris et d’un focus de deux heures sur les addictions, associé à un moment privilégié au sein de la Cité du Vin à Bordeaux, privatisée pour l’occasion. Alors, oui nous les poursuivrons. Ainsi en 2023, nous avons déjà prévu une session sur la prévention du burn out, en amont d’un concert de Stromae pour lequel, là encore, le CDF Club a acheté plusieurs entrées !

Vous travaillez également sur des formations coconçues avec des entreprises du monde dentaire. En quoi consistent-elles ?

  • F.C. : Nous avons noué un premier partenariat avec Komet, pour une formation de deux jours en endodontie, à Paris, Lyon et Dijon pour l’instant. Prévue pour de petits groupes – une dizaine de personnes maximum – elle laisse la part belle aux TP et à l’interactivité avec le formateur. Cette formation vise à faire le point sur l’obturation et le retraitement de la dent en cas de complication. D’autres discussions, auprès d’autres entreprises, sont en cours !

Les formations dispensées par CDF Formations sont accessibles à tous les chirurgiens-dentistes. Les syndiqués CDF bénéficieront-ils d’avantages particuliers ?

  • F.C. : Il y aura toujours de petits « bonus » pour eux. Nous sommes à leur disposition pour les aider dans toutes leurs démarches de formation continue et ce, de manière plus poussée que pour les non-syndiqués. Ils ont accès à une série de tutoriels pour les guider pas à pas sur le site Lescdf.fr et nous sommes à leur écoute en cas de questions supplémentaires. Ils bénéficieront par ailleurs de tarifs préférentiels sur nos formations, et parfois l’exclusivité. Enfin, nous leur proposerons, s’ils le souhaitent, des « rappels » pour les aider à s’organiser vis-à-vis des formations obligatoires : l’AFGSU de niveau 2 (tous les quatre ans), la formation à la radioprotection des patients (tous les dix ans), la formation à la gestion des risques infectieux pour les assistantes dentaires ou « MAJGRI » (tous les cinq ans). Leurs assistants pourront également en profiter ! Bien évidemment, pour toutes formations réalisées avec CDF Formations, le rappel est automatisé. Une vaste campagne d’information sera bientôt lancée mais d’ici-là, ils peuvent d’ores et déjà nous envoyer leurs dates de validation des formations déjà passées à : formations@lescdf.fr

Pour en savoir plus sur CDF Formations, découvrez la suite de l'article en vous connectant à votre espace abonnés