Tel sera le rebond !

21 avril 2021
Nous connaissons tous l’expression « ce n’est pas la quantité qui compte mais la qualité ».

Sans remettre en cause le résultat d’une élection, l’analyse est tout aussi importante que les chiffres issus du scrutin. Dans un contexte de dénigrement très important et dans une situation socio-économique compliquée, les CDF savaient depuis le début que cette campagne électorale serait loin d’être évidente et qu’il serait très difficile de reconquérir la place de numéro 1. C’est avec conviction que les CDF se sont lancés dans la bataille, forts d’un bilan et de propositions d’avenir. Les messages et les projets ont été portés aussi bien par le Bureau confédéral que par les candidats dans toutes les régions.

Les CDF, ce sont des praticiens de conviction, hommes et femmes, de tout âge, sur l’ensemble des territoires, avec des exercices différents voire spécifiques, et pour qui l’accès aux soins reste une priorité. Bien que privé de réunions et sans pouvoir rencontrer les confrères et les consoeurs en présentiel, chacun a pris sa part de travail au sein d’équipes soudées et motivées afin de démontrer que les CDF n’ont jamais cessé de travailler pour l’ensemble de la profession et d’être proches de leurs syndiqués.

Nous avons ressenti lors de cette campagne un élan et une belle énergie positive qui s’est traduite par une progression significative du nombre de votes en notre faveur. Nous remercions celles et ceux, syndiqués ou non, qui ont apporté leur soutien à la politique des CDF. Il est néanmoins à déplorer un important taux d’abstention qui montre que beaucoup de travail reste à faire.

Les CDF capitaliseront sur la dynamique qu’ils ont créée

Au sortir de cette campagne, les CDF capitaliseront sur la dynamique qu’ils ont créée. D’autres enjeux se présentent, comme les élections des administrateurs de la Caisse de retraite. Les consoeurs et les confrères ont pu se rendre compte de l’action menée par les CDF auprès de la CARCDSF et du ministère pendant le premier confinement avec l’aide de 4 500 € non fiscalisable versée à tous les praticiens. C’est dans cet esprit que les CDF ont toujours travaillé à votre service, et qu’ils continueront à le faire, avec un objectif : celui de toujours défendre vos intérêts.

 

Doniphan Hammer
1er vice-président