Année de M...

16 décembre 2020
C’est un lieu commun de dire que 2020 fut une année sinistre où la Covid-19 s’est répandue comme une traînée de poudre à la surface du globe avec son cortège de Malheurs faisant des Millions de Morts et accentuant la Misère parmi les plus fragiles.

Tout le Monde y a eu droit. D’est en ouest, du nord au sud, tous les pays se sont trouvés confrontés à une crise sanitaire sans précédent avec des décisions difficiles à prendre, parfois contradictoires avec des « va-et-vient » suscitant doute et suspicion face à des Mesures pas toujours bien comprises.

Année de Malaise, entre ouvertures ou non des structures, fermetures obligatoires ou conseillées, confinement partiel ou total, couvre-feu à tel ou tel endroit, étendu puis généralisé, possibilité de reprise pour qui, pour quoi, où et quand…, autant d’incertitudes et d’hésitations qui accentuent, sur fond de crise sociale, le Mal-être ambiant.

Et les professionnels de santé dans tout ce Marasme ?

Ils ont relevé le défi, celui du terrain et de la proximité. Ce fut l’année des Médicaux à qui la population a dit Merci.

Merci pour avoir, quand les Masques Manquaient, Malgré les difficultés, vraiment assuré et lutté contre cette Maladie. Merci évidemment aussi aux chirurgiens-dentistes qui ont assumé leur part lors des urgences pendant le premier confinement, aux régulateurs et aux accompagnants, aux volontaires et aux bénévoles. Merci à toutes les organisations, aux ordinaux, aux présidents d’URPS, aux représentants locaux, aux Membres de l’ADF, et ses trois composantes, scientifiques, universitaires et syndicales, si actifs pour tenter de trouver des EPI alors qu’il en Manquait tant et qui ont oeuvré souvent dans l’ombre pour que nous puissions reprendre le 11 Mai. Et Mille Mercis à tous les chirurgiens-dentistes qui dès la sortie du confinement ont repris leur activité, avec toutes les nouvelles règles de sécurité sanitaire. Malgré la pénibilité accrue, ils ont répondu au Mieux à la demande de leurs patients et repris toute leur place d’acteurs de la santé.

Dans tout ce lot de Mercis, je n’oublie pas celles et ceux qui m’on entouré pour vous aider à traverser cette Maudite année, où nous avons pu obtenir des aides compensatoires liées à l’activité conventionnée, alors que rien n’était prévu pour notre profession. Merci aussi au président de la CARCDSF, avec qui nous avons pu obtenir lors d’un rendez-vous avec le ministère, 4 500 € défiscalisés par praticien et des reports de cotisations qui étaient loin d’être acquis.

Profiter de cette trêve des confiseurs pour trouver le temps de penser avec optimisme

Imaginez un instant que nous ayons eu à la négocier dans la situation actuelle ! Malgré les difficultés économiques de notre pays, Malgré les discours de celles et ceux qui préfèrent pour exister que ça aille Mal, elle a permis à chacun d’entre nous de reprendre une activité soutenue, quasi normale et même inespérée : Merci la Convention !

Malgré cette année de M…, je vous souhaite sincèrement à toutes et tous, de trouver autant que faire se peut, réconfort et chaleur auprès des vôtres. De profiter de cette trêve des confiseurs pas tout à fait comme les autres, pour trouver le temps de penser avec optimisme, à des jours qui inévitablement seront Meilleurs.

Thierry Soulié
président