Rencontre avec Thomas MESNIER

21 janvier 2022
Une délégation, composée du 1er Vice-Président, Doniphan HAMMER et du Délégué Général, Marco MAZEVET, a rencontré, mardi 18 janvier, le député Thomas MESNIER. Ce dernier, médecin urgentiste, est rapporteur général auprès de la Commission des Affaires Sociales au sein de l’Assemblée Nationale et responsable du programme santé d’Horizons, parti politique d’Édouard PHILIPPE. 
Thomas MESNIER

De par son rôle à l’Assemblée Nationale, Thomas MESNIER œuvre activement à l’élaboration de l’un des textes législatifs les plus important pour notre profession : le PLFSS – projet de loi de financement de la sécurité sociale. 

Pour rappel, ce texte permet au gouvernement et aux législateurs de proposer les nouvelles mesures intéressant notre système de santé ainsi que son financement. 

A l’occasion de cette rencontre, les CDF ont exposé cinq mesures principales permettant d’améliorer les conditions d’exercices de la profession : 

  • La mise en place de l’assistante dentaire niveau 2 : Thomas MESNIER a réitéré son attachement et son soutien à la création de ce métier tout en saluant l’engagement des CDF sur ce dossier, qui devrait avancer dans les mois à venir,
  • Le renforcement du stage actif pur les étudiants avec notamment une garantie d’une rémunération pour les stagiaires, en particulier dans les zones sous-dotées,
  • La suppression de la limitation des collaborateurs : actuellement, une concurrence déloyale s’opère entre les centres dentaires de type association 1901 et les cabinets dentaires libéraux. Un assouplissement de la règle empêchant les chirurgiens-dentistes de pouvoir engager plus d’un collaborateur a été demandé,
  • La prise en charge des urgences : la situation critique du traitement des urgences a été évoquée avec l’intérêt de l’extension des plages permettant de coter la majoration MCD,
  • L’actualisation des zonages démographiques qui n’ont pas été réévalués depuis 2015 et pénalisent de nombreux dispositifs incitatifs à la convention. 

De futurs échanges ont d’ores et déjà été planifiés afin de faire avancer ces dossiers avec le Député dans les prochains mois.