Nouvelle arnaque

30 septembre 2021
Après le CLESI, l’UCM ! Les étudiants ne sont pas à l’abri de formations privées qui promettent des diplômes moyennant finances ! L’UNECD et Les CDF les invitent à bien vérifier la validité de ces titres universitaires. Ils découvriront par exemple que les Autorités maltaises ont ainsi révoqué la licence d’enseignement de l’UCM !

Fondée en 2012, l’université Fernando Pessoa France, rebaptisée CLESI, proposait à Toulon aux étudiants de préparer le cursus de chirurgie dentaire en France moyennant finances puis de le terminer dans un pays de l’Union européenne, le Portugal. L’objectif : obtenir une équivalence du diplôme et exercer en France. Dès lors, une véritable bataille judiciaire était engagée par les CDF qui dénonçaient un dispositif contournant la première année commune aux études de santé (PACES) et surtout le numerus clausus, le tout in fine, avec une formation non conforme à la directive européenne ! Après un parcours judiciaire périlleux, ponctué de nombreux appels, ce montage juridique a été stoppé pour notre profession. C’est dans ce contexte que la loi Fioraso a été créée afin de stopper cette véritable « arnaque » étudiante.

Rebelote à Malte

Cependant, un véritable copier-coller de ce système a vu le jour récemment en Belgique, à Mouscron, près de Lille, sous le nom « Europe Eduss ». Il s’agit cette fois d’une formation privée répartie sur deux ans en Belgique, suivie de trois ans dans une institution maltaise (l’United Campus of Malta, UCM). Elle offre la possibilité d’obtenir un diplôme de chirurgien-dentiste maltais !

De façon très alléchante, « Europe Eduss » promeut l’enseignement de disciplines médicales dans des établissements d’exception en Europe mais oublie de spécifier que ses principaux dirigeants sont les mêmes qu’à Toulon et que l’Autorité maltaise ne reconnaît pas le cursus enseigné dans son pays. En effet, un communiqué est clair à ce sujet : « L’Autorité maltaise pour l’Enseignement supérieur (MFHEA) souhaite informer le grand public et toute personne intéressée que la Fondation des établissements d’enseignement supérieur de l’UCM - numéro de licence 2015-011, (UCM), a été révoquée et que l’UCM ne doit donc pas fonctionner comme un institut d’enseignement supérieur sous licence maltaise. Les programmes accrédités par la MFHEA et décernés par l’UCM ne peuvent continuer à être proposés par l’UCM ou toute autre institution. »

L’Autorité maltaise ne reconnaît pas le cursus enseigné dans son pays

Avec l’UNECD, les CDF rappellent aux futurs étudiants qu’en tentant d’utiliser cette voie pour l’obtention du diplôme de chirurgien-dentiste, ils s’engagent dans une impasse. Elles les appellent donc à la plus grande vigilance avant de débuter ce cursus !

 

Doniphan Hammer
1er vice-président